Les Selrirks

Les Selkirk, cette race de chat au pelage ondulé, court ou long. Avant d’en adopter un, connaissez-vous cette race toute jeune ?

les selkirk

L’histoire du Selkirk

Pour connaître l’histoire du Selkirk, il faut remonter à cette chatonne aux poils frisés qui a été confiée aux soins de la Boreman Human Society (l’équivalent de la SPA) en 1987, dans le Wyoming aux États-Unis. Elle est ensuite recueillie par une éleveuse de Persans dans le Montana, Jerry Newman. Intriguée par cette chatte à frisottis, elle décide de la croiser avec un Persan.

 

Résultat des changes : trois chatons au pelage lisse et trois autres au pelage frisé. Un des trois est ensuite recroisé avec sa mère pour donner le premier Selkirk. Jerry Newman l’appelle ainsi en l’honneur de son beau-père.

 

Il existe deux types de Selkirk : le Selkirk Rex (homozygote), qui a hérité des poils ondulés.

selkirk rex

 

Le Selkirk Straight, reconnaissable par son pelage lisse.

selkirk_straight

Le tempérament du Selkirk

Le Selkirk est toujours de bonne compagnie. Il sait se montrer docile – électrique des fois – loyal et espiègle. Sa fourrure dense et soyeuse aux allures de vague appelle aux caresses. Un vrai amour de chat ! Dotée d’une grande patience et très tendre, cette race est parfaite pour ceux qui ont des enfants. Le Selkirk est une des races rares qui s’adaptent facilement à leur environnement. En effet, que ce soit en appartement ou dans une maison, ce félin y trouvera facilement sa place.

L’entretien du Selkirk

Le Selkirk est musclé et robuste, il est rarement malade en général, ce qui en fait un compagnon très facile à vivre. Mais n’oublions pas qu’il descend du Persan. Donc, l’unique maladie génétique qu’il pourrait avoir est le PKD, mais inutile de paniquer, les éleveurs effectuent des tests en aval.

 

Quant à son magnifique pelage, il évolue jusqu’à ce que l’animal atteigne ses deux ans. Pendant ce laps de temps, le chat passe par des périodes de mues assez importantes. Pour ce qui est de l’entretien de ses poils, un brossage hebdomadaire avec un peigne à larges dents, en métal, suffit amplement. Durant les périodes de froid, mieux vaut le faire plus fréquemment pour éviter les petites bourres disgracieuses.

 

Attention ! Les Selkirk frisés demandent plus d’entretien. Ils produisent généralement beaucoup de sébum et de cérumen comparés à leurs congénères. Pensez donc à lui donner fréquemment un bain avec du shampoing doux. Pour les oreilles, optez pour un produit adapté et nettoyez-les régulièrement.

L’adoption d’un Selkirk sur Kirlee Cotoon

Maintenant que vous savez tout, vous avez décidé de trouver votre nouveau compagnon. Il existe peu d’élevage de qualité en France. Renseignez-vous sur les nouvelles portées et les chatons nés récemment. Pour être sûr que les petits vont être accueillis de la meilleure des façons, vous serez questionnés sur votre logement, les conditions de vie, l’entourage, etc.

 

Il faut attendre la 12e semaine avant de recevoir votre compagnon chez vous. Il sera alors primo vacciné et doté d’une puce électrique. Pour vous garantir la bonne santé des petits, les parents sont testés PKD négatif, FELV et FIV. Un vétérinaire dressera un certificat de bonne santé avant le départ. Il sera également accompagné d’une boîte de croquettes pour que le changement d’alimentation ne lui soit pas trop brusque.

 

Pour pouvoir échanger avec d’autres propriétaires de Selkirk vous pouvez aller sur des forums dédié. Si le nom qui lui a été donné à l’élevage ne vous plaît pas, vous pouvez le changer avant ses deux mois et demi.